Information

En raison de la pandémie de coronavirus - COVID-19, les services communaux reçoivent UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS préalable. Renseignez-vous avant votre venue ou consultez notre article.

Coche verte
Attention

Le port du masque est obligatoire lors de vos visites à l'administration communale. Les alternatives en tissu de type écharpe ou bandana ne sont plus autorisées.

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Emploi / Offres d'emploi / Offres d'emploi de l'administration communale / Coordinateur(trice) pour le Service "Accueil Temps Libre"
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Coordinateur(trice) pour le Service "Accueil Temps Libre"

La Commune de Villers-le-Bouillet recrute, sous contrat à durée déterminée (CDD) de 3 mois, à mi-temps, avec prolongation éventuelle, après évaluation positive, sous forme d'un CDI, un(e) coordinateur(rice) pour le Service "Accueil Temps Libre" (H/F). 

FONCTION

Gradué spécifique – Coordinateur – Service Accueil Temps Libre ‘ATL’ (H/F) – B1

CADRE LEGAL

  • Décret ATL du 3 juillet 2003 relatif à la coordination de de l’accueil des enfants durant leur temps libre et au soutien de l’accueil extrascolaire, modifié par le décret du 26 mars 2009 ;
  • Arrêté du 3 décembre 2003 fixant les modalités d’application du décret du 3 juillet 2003 .

MISSIONS

Au sein du Service « ATL », les missions de l'agent consisteront à mettre en place et à dynamiser la coordination de l’accueil temps libre sur le territoire communal, dans le respect des législations et des règlementations en vigueur et dans le respect de son cadre de travail déterminé par la convention ATL, signée avec l’ONE.

Sous la responsabilité fonctionnelle de l’Echevine en charge de cette matière et en articulation avec la Commission communale de l’accueil (CCA), l’agent participe à la mise en oeuvre d’une politique cohérente de l’accueil de l’enfant pendant son temps libre.

Le travail s'effectuera sous le contrôle hiérarchique du Directeur général, en collaboration avec l'Adjointe à la
Direction générale. L’agent devra régulièrement leur faire rapport et état des avancements dans les dossiers dont il a la charge.

La fonction s’inscrit dans une logique de travail en partenariat avec tous les opérateurs d’accueil (associatifs et publics) organisant des activités pour les enfants, principalement de 2,5 à 12 ans, pendant les temps avant et après l’école, le mercredi après-midi, le week-end et les congés scolaires. Dans ce cadre, l’agent développera et entretiendra des contacts notamment avec l’ASBL « Les Petites Bouilles » (opérateur d’accueil extra-scolaire sur le territoire communal), l’ONE, la coordination provinciale ATL, … Des collaborations internes avec d’autres services communaux seront aussi régulières, en particulier avec les services Jeunesse/PCS (Cohésion Sociale) et Sports.

TACHES

Dans ce cadre, le travailleur sera amené à réaliser, notamment les tâches suivantes :

  • Coordonner la réalisation de l’état des lieux et l’analyse des besoins en matière d’ATL;
  • Présenter les résultats de son travail à la Commission communale de l’accueil (CCA);
  • Coordonner la réalisation du programme de coordination locale pour l’enfance (CLE) et ses modifications;
  • Mettre en oeuvre le programme CLE sur le territoire communal (traduire les avis en actions, mobiliser les
  • ressources…);
  • Réaliser et présenter l’évaluation du programme CLE;
  • Soutenir l’organisation de la CCA et en assurer le secrétariat;
  • Sensibiliser et accompagner les opérateurs d’accueil dans le développement de la qualité de l’accueil et l’élaboration de leur projet d’accueil;
  • Promouvoir, diffuser et accompagner les outils existants, dont le Référentiel psychopédagogique 2,5 -12 ans de l’ONE;
  • Sensibiliser et informer les partenaires de l’ATL (accueillant(e)s et responsable du projet) sur l’importance et les possibilités de se former à la qualité de l’accueil;
  • Impulser un travail de partenariat et créer le lien entre les opérateurs de l’accueil;
  • Encourager des initiatives en matière de qualité d’accueil, de projets d’accueil, de nouveaux milieux d’accueil…;
  • Travailler en collaboration avec l’ONE;
  • Informer les usagers des opérateurs d’accueil existants et des activités organisées;
  • Coordonner l’offre d’accueil et les opérateurs d’accueil ATL (offre cohérente et diversifiée);
  • Assurer un travail de veille sur le secteur de l’ATL et sur les besoins des familles;
  • Rédiger le rapport d’activité et organiser le travail de la CCA en vue d’élaborer le plan d’action annuel;
  • Animer des réunions de travail avec différents interlocuteurs;
  • Collaborer à l’élaboration des dossiers administratifs (subvention de coordination, …);
  • Mettre en place, organiser et/ou coordonner des activités en lien avec l’ATL : fête d’hiver, fête de printemps, « un jour, un stage », Viller’s day, etc.

En lien avec les missions spécifiques de la convention ATL, le travailleur sera aussi amené à :

  • Mettre en place assurer le suivi de la formation d’animateurs « centres de vacances » ;
  • Assurer le développement du projet de soutien à la parentalité;
  • Fournir une assistance à la personne désignée coordinatrice de la plaine de vacances organisée par la commune.

Cette liste de tâches n'est pas exhaustive. Elle n’a pas de valeur contractuelle. D'autres tâches ou affectations en lien avec les missions d'un service public communal sont possibles.

PROFIL

FORMATION

  • Être titulaire, au minimum, d'un diplôme de l’enseignement supérieur de type court (graduat/baccalauréat) ou d’un titre/certificat réputé équivalent à orientation sociale, psychologique ou pédagogique ;
  • OU être titulaire, au minimum, d'un diplôme de l’enseignement supérieur de type court (graduat/baccalauréat) ou d’un titre/certificat réputé équivalent à autre orientation, mais disposer alors aussi d’un des titres, brevets ou certificats suivants :
    • Brevet de coordinateur(rice) de centres de vacances (BCCV), délivré en vertu du décret du 17 mai 1999 relatif aux centres de vacances ;
    • Brevet d’aptitude à la gestion de projets et de programmes culturels (BAGI C), délivré par l’administration de la culture et de l’éducation permanente du Ministère de la Communauté française;
    • Coordinateur(rice) de centre de jeunes, qualifié(e) de type 1 ou de type 2, reconnu(e) en vertu du décret du 20 juillet 2000 déterminant l es conditions de reconnaissance et de subventionnement des maisons des jeunes, centres de rencontres et d’hébergement et centres d’information des jeunes et de leurs fédérations;
    • Brevet de coordinateur(rice) d’école de devoirs, délivré en vertu du décret du 28 avril 2004 relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs.

COMPETENCES REQUISES

Savoir

  • Disposer de notions relatives au fonctionnement d'une commune (organes décisionnels, missions, organes de contrôle, …) et de son financement;
  • Disposer d’un bon niveau de français (oral et écrit), d’une excellente orthographe;
  • Disposer de connaissances relatives :
    • au cadre institutionnel et législatif du secteur de l’accueil de l’enfance ;
    • aux bases du développement de la psychopédagogie de l’enfant et de ses besoins.

Savoir faire

  • Être capable de défendre des projets, de négocier avec des partenaires aux intérêts contradictoires ;
  • Être capable de développer un réseau partenarial de contacts ressources dans son domaine ;
  • Être capable d’assurer le maintien et le développement des connaissances relatives à son domaine ;
  • Être capable de rédiger des courriers, des documents administratifs, des délibérations officielles ou tout autre document demandé ;
  • Gérer et mettre en place des projets ;
  • Maîtriser les logiciels informatiques usuels (Word, Excel, Outlook, Internet, …) ;
  • Être capable de se former aux logiciels spécifiques implantés au sein de l’administration.

Savoir être

  • Sens de l’organisation et des responsabilités ;
  • Esprit d’initiative et d’innovation ;
  • Calme, posséder une maîtrise de soi -même, en présence d’un évènement soudain et imprévu ;
  • Conscience professionnelle ;
  • Faire preuve de flexibilité, loyauté, intégrité, patience, discrétion et polyvalence ;
  • De contact facile, communication aisée ;
  • Poli et respectueux envers le public cible de la fonction, les citoyens, les mandataires, les collègues, la hiérarchie ;
  • Avoir le sens du respect de la déontologie et de l'éthique et savoir appliquer les règles et les procédures en vigueur dans l'institution ;
  • Le cas échéant, être prêt à suivre des formations que l'employeur jugerait utiles .

ATOUT

Toute expérience pertinente comme coordinateur(rice) ATL au sein d’une commune ainsi qu’une bonne connaissance du réseau partenarial de la petite enfance, particulièrement l’ATL (opérateurs d’accueil publics et privés, partenaires communaux, ONE, …) seront considérées comme un plus, sans être un prérequis.

CONTRAT

Régime contractuel : contrat à durée déterminée de 3 mois, à mi -temps, avec prolongation possible, sous forme d’un CDI, après évaluation positive.

Rémunération : l'échelle barémique de départ sera celle du niveau B1 « Gradué spécifique » (18.026,82 € –25.011,57 €) – montants bruts annuels non indexés (coefficient actuel d’indexation : 1,7410), soit actuellement
1.307,70 € bruts mensuels à l’échelon 0 pour un mi -temps à l’index actuel (hors allocation foyer/résidence éventuelle) – et tiendra compte, le cas échéant, de son ancienneté professionnelle valorisable.

Avantages : chèques-repas (valeur faciale de 7 €), pécule de vacances, allocation de fin d’année, adhésion au service social public (permet de bénéficier d'avantages sur les réservations de vacances, sur la souscription personnelle d'une assurance hospitalisation…), assurance groupe (2ème pilier de pension : cotisations patronales mensuelles s’élevant à 3 % du salaire mensuel brut).

Horaire de travail : mi-temps (19h/sem.) selon modalités à définir, dans un système souple d’horaire variable.
Prestations occasionnellement possibles, en fonction des nécessités, en dehors de l’horaire établi (récupération des heures) en soirée et le week-end.

CONDITIONS D’ADMISSION

  • Être belge ou citoyen(ne) de l'Union européenne ou d’un pays membre de l’Espace Economique Européen ;
  • Être de conduite répondant aux exigences de la fonction et jouir de ses droits civils et politiques ;
  • Être âgé(e) de minimum 18 ans ;
  • Disposer de la formation requise au moment du dépôt de la candidature (son absence est une cause d’exclusion) ;
  • Posséder un permis de conduire valide de catégorie B.

EPREUVES

Les candidats seront soumis à des épreuves de sélection (écrites et/ou orales) :

  • portant sur les connaissances techniques et les aptitudes professionnelles propres à la fonction à remplir;
  • portant sur la personnalité du candidat, ses motivations et ses capacités à occuper le poste.

Le détail et les modalités des épreuves seront fournis aux candidats retenus. Ces épreuves constituent un examen.

MODALITES D’INTRODUCTION DES CANDIDATURES

DOSSIER

Les candidat(e)s doivent introduire leur candidature, soit,

  • par lettre recommandée ;
  • déposée au Service Ressources Humaines (sur rendez-vous), contre accusé de réception ;
  • par courrier électronique contre récépissé (Z2VvZmZyZXkuamFtb3VsbGVAdmlsbGVycy1sZS1ib3VpbGxldC5iZQ==)

Au moyen

  • d'une lettre de motivation, datée et signée ainsi que d'un curriculum vitae avec photo ;
  • d'un extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois (modèle 596.2) ;
  • d'une copie du/de(s) diplôme(s) ;
  • d’une copie du permis de conduire B ;
  • toutes pièces utiles justifiant d’une expérience en lien avec le poste à pourvoir.

à l'attention du Collège communal – Rue des Marronniers, 16 à 4530 Villers -le-Bouillet.

DATE LIMITE : au plus tard pour le 30/12/2020 (cachet de la poste faisant foi).

Les candidatures ne répondant pas aux exigences demandées, incomplètes ou rentrées hors délai ne seront pas retenues.

Si le nombre de candidatures reçues le justifie, une première sélection sur base du dossier de candidature sera opérée. Toutes compétences ou particularités décrites par le candidat pouvant compléter cette offre d'emploi, pourront être prises en considération.

Les candidats qui seront retenus et qui auront satisfait à l’examen mais non engagés, seront versés dans une
réserve de recrutement d’une validité de 2 ans.

RENSEIGNEMENTS

auprès de Monsieur Geoffrey JAMOULLE, Responsable du Service Ressources Humaines, au 085/616.282 ou geoffrey.jamoulle@villers -le-bouillet.be.

Actions sur le document