085/61 62 99 • info@villers-le-bouillet.be
facebook

Gros plan sur un acteur économique

Novembre 2017 : Gros plan sur Les P'tits Chiffons de Clara

L'activité "Les P'tits Chiffons de Clara" a vu le jour en 2012 déjà. 5 ans déjà que Stéphanie Lizen s'est lancée dans la création et la confection de vêtements et accessoires pour femmes et enfants. Depuis quelques semaines, l'atelier de couture s'offre un nouvel espace ainsi qu'une nouvelle vitrine.  Afin d'en savoir plus sur cette activité située à Villers-le-Bouillet, nous avons posé 3 questions à Stéphanie Lizen :

1)     Comment décrieriez-vous en quelques lignes votre activité et ce nouvel espace de travail ?


« Institutrice maternelle de formation, j’ai créé mes P’tits Chiffons en 2012. D’abord à titre complémentaire, puis à temps plein depuis 2015. Faire de ma passion mon métier, je me sentais prête à relever ce défi ! Je crée donc des vêtements et accessoires pour dames et enfants. Je travaille seule, de la conception d’un modèle à la confection. Le 22 août 2017, le SPF Économie m’a octroyé le statut d’Artisan Certifié.

Mon nouvel espace de travail est idéal pour mes Chiffons : spacieux, lumineux, les patrons, machines et tissus à portée de main. Il me permet désormais de vous accueillir sereinement, dans un endroit séparé de mon espace privé, toujours sur rendez-vous (excepté le jeudi où vous pouvez passer quand vous voulez entre 10h et 18h) afin de pouvoir vous montrer mes modèles ou discuter ensemble de vos envies. »


2) Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer ce nouvel atelier et pourquoi à Villers-le-Bouillet ?

« Lors du lancement de mon activité, je me suis tout d’abord installée dans une petite pièce à l’étage de ma maison. Je travaillais à ce moment-là en faisant des dépôts dans les boutiques, c’était largement suffisant. Puis mes P’tits Chiffons se sont mis à grandir, j’ai eu de plus en plus de rendez-vous clientèle, j’ai donc commencé à envahir le salon. Un peu… et puis beaucoup ! Je me sentais de plus en plus à l’étroit, ce n’était pas facile à vivre pour ma famille. Alors je me suis mise à rêver d’un bel endroit, rien que pour mes Chiffons.

De réflexion en discussions et belles rencontres, le projet a commencé à se concrétiser : j’allais m’installer dans notre garage ! Après des mois de plans, travaux et aménagements, je viens enfin de m’installer dans mon petit paradis !

Ayant la chance de voir ma clientèle se déplacer jusqu’à mon salon, soutenue et aidée par l’ADL et ma commune, il était tout à fait naturel pour moi de continuer à travailler comme je l’ai toujours fait : chez moi. Il ne m’a jamais traversé l’esprit de m’installer ailleurs que dans mon village, afin de travailler comme je le souhaite, avec simplicité et proximité. »


3) Ce 21 octobre, vous organisiez une journée portes-ouvertes pour faire découvrir à tous votre atelier et vos dernières créations. Quelles ont été les premières impressions/réactiosn des visiteurs ?

« C’est en effet le cœur battant et après plusieurs mois de travail acharné que j’ai ouvert pour la première fois ce 21 octobre les portes de l’atelier terminé et aménagé. Quel bonheur pour moi de voir arriver mes fidèles clientes ainsi que de nouveaux visages ! Les réactions ont été très positives. Tout d’abord par ceux et celles qui ont vécu les rendez-vous sur ma petite table de salon avec mes courses-relais dans l’escalier afin de trouver le tissu idéal ! Tous ont relevé ce qui me tenait à cœur : l’espace, la luminosité, le côté chaleureux de l’atelier et surtout sa fonctionnalité. J’ai également été heureuse des réactions concernant ma vitrine : elle a été admirée ! Je la rêvais depuis si longtemps, c’est incroyable de penser que c’est mon ancienne porte de garage ! Le plus joli compliment, celui qui me fait penser que mon projet a été mené à bien, est tout simplement que mon atelier me ressemble ! »


Merci, Stéphanie Lizen ! L’ADL vous souhaite beaucoup de succès dans votre nouvel espace à Villers-le-Bouillet…



Les P’tits Chiffons de Clara
Stéphanie Lizen
Rue Croix-Chabot, 16 – 4530 Villers-le-Bouillet
0476 77 30 40
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.lesptitschiffonsdeclara.be
www.facebook.com/ptitschiffonsdeclara

                                                            

   

 

Octobre 2017 : Gros plan sur J.O. Studio graphique

Afin de mieux connaître cette nouvelle activité à Villers-le-Bouillet, nous avons posé 3 questions à Jérémie Obsomer, fondateur de J.O. Studio graphique :

1)     Comment décrieriez-vous en quelques lignes votre activité à un inconnu ?


« C’est toujours compliqué d’expliquer ce que fait un studio graphique. Souvent, on est catalogué dans la création de logo, carte de visite, flyer et site web. Mais pour ma part, je parlerais plutôt de créativité, de réflexion et de relation avec le client. Oui, je fais des logos et des sites web, mais, avant toute chose, je prends le temps avec la personne qui me contacte de bien comprendre son projet, ses affinités, ses besoins pour lui proposer une solution complète créative et différente de ce qui se fait déjà, pour que son projet lui appartienne et soit unique.
Pour résumer mes expertises : identité visuelle (logo, carte de visites…) / illustration & univers graphique / packaging / concept et idée graphique / site web / e-mail & newsletter / communication sur les réseaux sociaux / photographie & vidéo drone / graphisme tout support (affiche, flyer…) »


2) Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer J.O. Studio graphique et pourquoi à Villers-le-Bouillet ?

« De base, je suis originaire de Louvain-la-Neuve. Mon job de créatif pour une agence à Liège m’a poussé à me rapprocher de mon lieu de travail. J’avais déjà quelques clients réguliers quand j’étais aux études à l’École Supérieure d’Infographie Albert Jacquard de Namur mais, arrivé en agence, c’était la suite logique de mon développement professionnel personnel. En février 2017, j’ai officialisé l’existence du studio graphique en tant qu’indépendant complémentaire, je venais aussi de m’établir à Villers-le-Bouillet juste après une année passée à Amay.
Après neuf mois, et pas mal de projets, je travaille en coopérative avec d’autre freelance (codeur web, photographe, stratège, chargé de communication web, imprimeur…) pour la réalisation des projets que l’on me confie.
Quand quelqu’un me contacte pour un projet, d’abord on analyse autour d’un café ce qu’il faut comme expertise pour la réalisation. Un site web ? On a besoin d’un designer graphique, d’un codeur et puis on améliorerait bien la visibilité de l’entreprise via les réseaux sociaux et le référencement, pour que ça marche mieux. C’est cette dynamique de réalisation de projet graphique qui me plait et que j’ai envie de faire évoluer à Villers-le-Bouillet. »


3) Trois mots pour qualifier la philosophie de votre projet ?

« Dynamisme »
« Créativité »
« Évolution »



Merci, Jérémie Obsomer ! L’ADL vous souhaite la bienvenue à Villers-le-Bouillet et bon vent…


  J.O. Studio graphique – Jérémie Obsomer – 0496 68 71 16Rue Marexhe 5/1, 4530 Villers-le-Bouillet

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web : www.jo-studio-graphique.com

Facebook : www.facebook.com/JOSTudioGraphique


Instagram : www.instagram.com/jo_studio_graphique


Quelques photos...

   

   

      

   

 

Octobre 2017: Gros plan sur Medimob

Afin de mieux connaître cette nouvelle activité à Villers-le-Bouillet, nous avons posé 3 questions à David Duchesne, fondateur de Medimob :

1)     Comment décrieriez-vous en quelques lignes votre activité à un inconnu ?


« Il s’agit d’un transport PMR ou valide pour raisons médicales vers les hôpitaux, cabinets médicaux (sur réservation, 7j/7, entre 6h et 20h). Je travaille avec les médecins généralistes, en sous-traitance avec la Croix-Rouge, je suis également conventionné toutes mutuelles. Je développe également des navettes aéroport (Bierset – Liège Airport) pour les PMR. Actuellement, je travaille seul avec une solide formation d’ambulancier aide-médicale et transport médico-sanitaire. Il s’agit d’un service en urgence, occasionnel ou régulier. »

2) Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer Medimob et pourquoi à Villers-le-Bouillet ?

« Lors de mes stages comme ambulanciers chez les pompiers de Huy et en SMUR, je me suis découvert une passion pour autrui et j’ai décidé de faire de cette empathie mon métier. Accompagner les gens en difficulté me permet de me sentir valorisé au quotidien, c’est donc plus qu’un métier. L’aspect social et relationnel rythme désormais mes journées. Et je me suis installé à Villers-le-Bouillet pour sa situation géographique, idéalement située entre Liège et Namur qui est ma zone de travail. De plus, j’ai toujours habité Villers-le-Bouillet et il me semblait évident d’y commencer ma nouvelle activité. »

3) Trois mots pour qualifier la philosophie de votre projet ?

« Confiance »
« Relation privilégiée avec mes patients »
« Ponctualité
»



Merci, David Duchesne ! L’ADL vous souhaite la bienvenue à Villers-le-Bouillet et bon vent…


Médimob (7j/7, 24h/24) – David Duchesne – 0471/015.015

Internet : www.medimob.be

Quelques photos...



   



Décembre 2015: Gros plan sur Les P'tits chiffons de Clara

1)     Comment décrieriez-vous en quelques lignes votre activité à un inconnu ?

« «Les P’tits Chiffons de Clara, c’est la création de vêtements et d’accessoires originaux et colorés pour femmes et enfants.

Après une carrière de 13 ans comme institutrice maternelle, j’ai décidé d’ouvrir mon atelier et de devenir créatrice textile.

Je présente aujourd’hui toute une collection de modèles, changeant selon les saisons. En partant de ceux-ci, je réalise également des vêtements sur mesure. Je travaille seule, de la conception à la confection. Mes modèles sont parfois des pièces uniques, souvent de toutes petites collections. Je prends le temps de chercher mes tissus avec soin et privilégie la variété plutôt que la quantité. La personne qui choisit une pièce chez les P’tits Chiffons est ainsi sûre d’acquérir une pièce faite main, unique et correspondant à ses goûts. »


2) Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer Les P'tits chiffons de Clara et pourquoi à Villers-le-Bouillet ?

«Je pense que ce qui m’a donné l’envie de créer les P’tits Chiffons est tout simplement l’envie de créer. J’ai toujours eu ce besoin depuis l’enfance : dessin, arts plastiques, musique… Mon goût pour les beaux tissus et les vêtements originaux m’a naturellement guidée vers la couture. Les encouragements de mes proches m’ont donné envie de persévérer et de donner sa chance à un pari fou : faire de ma passion mon métier.

Mon atelier a vu le jour tout simplement dans mon village, à Villers-le-Bouillet. Mon but n’était pas d’ouvrir une nouvelle boutique en ville, mais plutôt d’ouvrir mon univers, mon chez-moi afin de garder ce qui est essentiel à mes yeux : proximité et simplicité.  »

3) Trois mots pour qualifier la philosophie de votre projet ?
« Mettre de la couleur et un grain de folie dans le quotidien. Etre unique… »


Merci Les Ptits chiffons de Clara, l’ADL vous souhaite la bienvenue à Villers-le-Bouillet et bon vent…


Facebook : lesptitschiffonsdeclara

Internet : www.lesptitschiffonsdeclara.be

Découvrez quelques réalisations de l’artiste…

Août 2015: Gros plan sur la photographe JENNY KISS

1)     Comment décrieriez-vous en quelques lignes votre activité à un inconnu ?

« J’aide les entreprises à développer leur image de marque vis-à-vis de leurs clients, mais également vis-à-vis du personnel de l’entreprise. Exprimé simplement, j’aide les entreprises à se mettre en valeur. Tout reportage commence par une réflexion. Je commence par une étude du besoin du client et notamment du message que mon client veut véhiculer. Ce message sera alors le fil rouge du reportage. J’organise ensuite les lumières, poses, angles de prises de vue, scènes… qui reflèteront au mieux le message que mon client veut mettre en avant. Les reportages peuvent par exemple concerner le personnel, les décideurs, une ligne de fabrication, une machine ou encore une fête du personnel ou un événement clé,…

2) Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de créer Kiss Jenny Photography et pourquoi à Villers-le-Bouillet ?

“Sans doute que la création de Kiss Jenny photography est liée à divers besoins : aller à la rencontre des autres, besoin de création, besoin de variété, besoin de travailler pour mon compte.

De plus, l’idée d’un métier plutôt artistique exécuté dans le contexte des entreprises et de la production me fascine. Il y a aussi la mise à l’honneur des personnes composent l’entreprise, ces personnes qui in fine font tourner notre économie.

Villers-Le-Bouillet ? D’une part parce que j’en suis originaire, d’autre part Villers, avec son zoning industriel présente tous les atouts nécessaires pour le lancement d’une activité comme la mienne. De plus, je pense qu’il est plus opportun de se lancer dans un environnement connu, avec des connaissances et de proches qui m’aident grâce au fameux ‘bouche-à-oreille’.


3) Trois mots pour qualifier la philosophie de votre projet ?

‘Professionnel, précis, pour vous satisfaire…’

Merci Jenny, l’ADL vous souhaite la bienvenue à Villers-le-Bouillet et bon vent…



Kiss Jenny Photography, the photos that will make you feel great…

Rue Burettes, 10

4530 Warnant-Dreye

http://www.kissjennyphotography.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez quelques réalisations de l’artiste…



Novembre 2014

720 panneaux photovoltaïques au Data Center de Villers-le-Bouillet !

Publié dans Economie

Malgré le souhait d'exhaustivité, la Commune de Villers-le-Bouillet ne peut en rien garantir les informations contenues dans ce site web.
Ces informations ne peuvent engager la responsabilité de la Commune de Villers-le-Bouillet.